22 MARS 2018 Appel à la grève de la Fonction Publique

, par udfo25

Des attaques sans précédent

- Gel du point d’indice pour l’année 2018 ;
- Rétablissement du jour de carence ;
- Hausse de la CSG partiellement compensée et non pérennisée ;
- Coupes budgétaires ;
- Suppression de 120 000 postes ;
- Recours massif aux contractuels (comme les contrats de mission) alors que l’on recense déjà un million de contractuels sur 5,5 millions d’agents ;
- Rémunération au mérite contraire au principe de carrière ;
- Plans de départs volontaires concernant les agents dont le poste serait supprimé suite à restructuration ;
- Remise en cause des instances paritaires (CAP, CT, CHSCT) dans le même esprit que la loi Travail ;
- Confirmation et amplification des baisses budgétaires dans les trois versants de la Fonction publique (Etat-territorial-hospitalier), ce qui entraîne déjà des suppressions de services, de missions de service public et d’emploi et des projets de privatisation.